Le marathon des salons et des interventions de novembre/décembre va bientôt toucher à sa fin. Tout d’abord, il y a eu le Salon jeunesse de Rouen, qui a survécu au dernier moment malgré l’annonce de sa femerture. Changement radical : nous n’étions plus sous le grand chapiteau près de l’eau, mais dans le centre-ville, dans un bâtiment. Cette réduction de l’espace s’est fait ressentir sur le public, qui n’était pas aussi nombreux que les années précédentes. D’expérience, quand à 15h, il n’y a dans les allées que des gens avec des badges… Ce n’est pas très bon signe. Néanmoins, ce fut l’occasion de revoir quelques fidèles de la région qui viennent chaque année… Rien que pour ce rendez-vous annuel, cela valait le coup 😉

Et un petit Kotori 😉

Ensuite, enchaînement rapide avec le Salon jeunesse de Montreuil, où j’ai navigué entre les stands des éditions Rageot, Bragelonne et nobi nobi !. Sympathique soirée d’inauguration, comme chaque année, puis de délicieux dîners avec les équipes des maisons d’édition respectives. L’occasion de faire plus ample connaissance avec Camille Brissot, auteur chez Rageot (parait-il que l’on se ressemble). En tout cas, elle et moi faisons partie de ces pré-ados qui lisaient Pierre Bottero dans la cour du collège… Son histoire avec Rageot est très belle, très touchante. Une auteur à suivre ! Également, j’ai pu discuter avec Antoine Rouaud, le nouvel auteur de Fantasy française qui a fait beaucoup parler de lui ces dernières années suite à la cession de ses droits de La voie de la colère en une dizaine de langues. C’est la grande révélation de fantasy de Stéphane Marsan, maintenant, il faut donc que je lise ! 

Que de monde !

Des stickers en premier plan, ma nouvelle manie pour les dédicaces 🙂 Merci à Karen pour la photo !

Une petite fille choisit son stickers 🙂

J’avais accepté de faire cinq jours, ce qui était assez énorme, et l’épuisement s’est fait ressentir. Je serai moins présente l’année prochaine, économie d’énergie 🙂 En tout cas, cela en valait la peine, car vous avez été très nombreux. Certains visages et certains mots restent accrochés au cœur… Notamment des retours de lecture sur Ce qui nous lie, des enfants émerveillés par les illustrations de La princesse au bol enchanté et Kotori, le chant du moineau, de longues discussions sur des passages de romans, des personnages… Ce moment où l’on réalise pour la centième fois que ses histoires poursuivent leurs vies dans d’autres esprits, mais que l’on en est quand même surpris.

À part cela, j’ai dédicacé à Montreuil un exemplaire d’Oraisons qui est mis en jeu pour un concours sur le très sympathique blog Midnight Tales Library. J’aime beaucoup ce site, très graphique, aéré, avec des avis bien rédigés et développés. J’ai envie de dire : COUP DE CŒUR ! Shana, qui tient ce blog, est venue plusieurs fois me voir en dédicaces, elle est adorable et nous avons beaucoup échangé. Profitez donc de ce joli cadeau, participez 🙂

 

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas dévoilée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires