Dans un article de mai dernier, je vous parlais de la journée d’échanges entre scénaristes organisée par Rue de Sèvres. Le compte rendu de cette rencontre est le sujet du numéro d’octobre-décembre 2013 de L’École des Lettres.

Le numéro est intitulé : « Le scénario dans tous ses états » – Roman, BD, cinéma, télé, jeu vidéo, transmédia : neuf auteurs parlent de leur travail de scénariste. Je vous copie la présentation que L’École des Lettres :

« Animée par Fabien Vehlmann, cette journée a permis de confronter les techniques et aspirations d’auteurs de romans, de bandes dessinées, de films d’animation pour la télévision et le cinéma, de jeux vidéo, de « transmédia ».

Quel dialogue s’établit entre scénaristes et dessinateurs, comment peut-on renouveler et prolonger des bandes dessinées cultes, comment s’appuyer sur une documentation, de quelle manière tenir compte des attentes des lecteurs ?

Quels sont les effets du passage d’un média à un autre – du roman à la bande dessinée, de la bande dessinée au cinéma, au film d’animation ou au jeu vidéo ? Et, à l’intérieur d’un même art, comment passe-t-on d’un genre à un autre ?

Mais encore : de quelle manière le numérique accentue-t-il la perméabilité entre des modes de création qui jusqu’ici évoluaient parallèlement ?

On retrouvera dans le numéro spécial de l’École des lettres le détail de ces questions, les débats qu’elles ont suscités et l’on découvrira les nouveaux espaces de création qui s’ouvrent aux auteurs aujourd’hui. »

À titre personnel, j’ai trouvé cette rencontre absolument passionnante. Les invités brassaient des horizons variés, les réflexions ont ouvert des portes dans mon esprit, l’atmosphère était chaleureuse et détendue. J’espère vraiment que d’autres de ces journées verront le jour.

Vous pourrez en savoir plus en cliquant ici.

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas dévoilée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires