{NOUVELLE VIDÉO} Durant la journée de la Ligue des auteurs professionnels, j’ai décidé d’embarquer ma caméra afin de vous montrer les coulisses de cette jeune organisation regroupant plusieurs associations et syndicats de défense des auteurs, co-fondée par La Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesseÉtats Généraux de la Bande Dessinée et le Groupement des Auteurs de Bande dessinée (SNAC), aussitôt saluée par La Guilde Française des Scénaristes et partenaire de la La Guilde des Vidéastes.

Vous le savez, le combat pour la sauvegarde de nos métiers occupe une très grande partie de mon temps ces dernières années… et finalement, je vous montre très peu l’envers du décor de cette partie de ma vie. Du coup… c’est parti !

Et surtout, vous êtes auteurs et autrices ? Adhérez ! Vous ne l’êtes pas et voulez nous aider ? C’est possible aussi ! Ensemble, soyons unis autour des créateurs et créatrices ^^

2 Commentaires

  • Benjy Compson Posté le 28/07/2019 05:25

    A mon avis, avant de parler métier, il faut parler talent. Pourquoi ?
    Parce que le talent est rare, individuel, injustement distribué par Dame Nature, non démocratique et non idéologique, alors que le métier, lui, c’est tout l’inverse : Il prône l’égalité, la protection et la défense d’intérêts corporatistes.
    L’un des problèmes majeur de l’édition c’est la masse considérable de livres de qualité moyenne qui étouffent le marché.
    Le lecteur exige, à raison, de l’exceptionnel et pas du moyen. L’exception est rare. Les bons livres sont donc rares. CQFD.
    Alors, dites-moi Samantha, sur quels critères allez-vous vous baser pour déterminer qui est un auteur pro et qui ne l’est pas pour bénéficier du statut que vous voulez mettre en place ?

    • Samantha Posté le 02/08/2019 16:05

      C’est le travail de la Ligue des auteurs professionnels 🙂

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas dévoilée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires